Justice pour Chevelu, le chat assassiné par des barbares !



Manifestation contre la torture animaleSamedi 17 juin dans l'après-midi, la manifestation organisée par le collectif des indignés pour la libération animale (ILA) a rassemblé près de 300 personnes devant l'hôtel de ville et dans la cour d'honneur Jean Aubin. Soutenus par plusieurs associations, notamment les Amis des chats de Draguignan, la fondation Brigitte Bardot et One Voice, les défenseurs de la cause animale n'avaient qu'un seul mot d'ordre "Justice pour Chevelu". Face aux cris de colère de la foule, le maire Richard Strambio n'a pas manqué de rappeler " Je suis scandalisé, tout comme vous, par cet acte d'une extrême cruauté. Les auteurs devront rendre des comptes et être sévèrement punis. Trois jours après la mort de Chevelu, la municipalité a mis à la disposition de la police nationale plus de 40h de vidéo. Hélas, les faits ne sont pas déroulés dans le champ des caméras. Nous avons donc lancé un appel à témoins en assurant aux personnes qui se manifesteraient qu'elles ne seraient pas identifiées. Souhaitons que cela portera ses fruits car n'oublions pas que la Justice ne peut pas condamner sans preuves. " Les manifestants se sont ensuite rendus rue Saint-Clair, lieu où le cadavre du petit félidé a été découvert, pour lui rendre un hommage solennel. Avant de se disperser, le cortège a tenu à marquer une dernière fois son indignation en se rassemblant devant le palais de justice.